Historique

Depuis 2006 l’association œuvre dans différents domaines pour la prise en charge des patients en oncologie

  1. Projets pour l’année 2020

    Formation en aromathérapie de 6 infirmières de l’Hospitalisation De Jour d’oncologie de la clinique Clémentville.

    Formation en sophrologie pour Pascale Bru.

    Pérennisation socio‑esthéticienne et partenariat école Silvya Terrade.

    Mise en place d’ateliers : nutrition, activités physiques, bien-être, conseil en image…

  2. Année 2019

    Pérennisation de la socio‑esthétique et du partenariat avec l’école Silvya Terrade.

    Groupe Silvya Terrade

    Travail avec 8 patientes sur l’image et l’estime de soi au travers d’une exposition photos et défilé de mode organisé par l’association Féminin Pluriel Montpellier Méditerranée (FPMM) au profit de l’association Les Chrysalides.
    Cet évènement a eu lieu à La Pampa et a pu être réalisé grâce au travail et à la générosité de 4 artistes photographes, de 4 enseignes, 1 créateur et de l’implication de FPMM.

    Création du site internet leschrysalides.org.

  3. Année 2017/18

    Augmentation du temps de socio‑esthéticienne de 4 heures par semaine.

    Pérennisation partenariat école Silvya Terrade.

    Mise en place d’une permanence juridique gratuite pour les patientes grâce à un partenariat avec l’association Féminin Pluriel Montpellier Méditerranée. Une avocate reçoit les personnes en difficultés pour les aider et/ou les orienter vers les structures appropriées (droit familial, professionnel, assurances, crédits…).

  4. L’année 2016

    Doublement du temps de socio‑esthéticienne et pérennisation du partenariat avec l’école Silvya Terrade.

  5. L’année 2015

    L’association Les Chrysalides a doublé le temps de présence de la socio‑esthéticienne et a continué son partenariat initié avec l’école privée Giorgifont, devenue école Silvya Terrade.

    L’association maintiendra son activité concernant les soins esthétiques prodigués aux patients durant les séances de chimiothérapie en hospitalisation de jour, elle interviendra également auprès des patients hospitalisés en service de Médecine et soins palliatifs de la clinique Clémentville.

    Partenariat avec l’école Silvya Terrade
    Pour l’année 2015, l’intervention à la clinique Cléméntville des stagiaires socio‑esthéticiennes en formation à l’école Silvya Terrade est maintenue.

  6. Les années 2013 et 2014

    Ont vu la pérennisation des soins socio‑esthétiques via la rémunération de la socio‑esthéticienne et le partenariat avec la clinique Clémentville et l’école privée Giorgifont.

  7. Les années 2011-2012

    La clinique Clémentville et la clinique Saint-Roch regroupent leurs services d’oncologie, pour une meilleure prise en charge du cancer. Elle reçoit donc une part importante des patients traités dans le secteur privé sur la région Montpelliéraine.

    La construction d’un nouvel hôpital de jour a débuté en 2011. Ces locaux sont édifiés sur le site de la clinique Clémentville, où l’association Les Chrysalides met en place des actions.

    La création de l’espace Bien-Être (cabine de soins socio‑esthétiques) financé par L’association Les Chrysalides, la clinique Clémentville et la Région est effective fin 2012. Elle permet de travailler : sur le corps entier en toute intimité en préservant la dignité des patients dans une ambiance favorisant l’évasion.

    Dès lors, l’association Les Chrysalides prend en charge la rémunération des honoraires d’une socio‑esthéticienne diplômée de l’école Giorgifont, à raison de deux jours de présence par semaine. L’école de formation en soins socio‑esthétiques a fait reconnaitre son diplôme de niveau IV, donnant ainsi un gage de sérieux aux soins proposés. Toutes les stagiaires sont déjà titulaires d’un CAP d’esthétique. La présence d’une socio‑esthéticienne diplômée permet d’assurer un bon encadrement des stagiaires, pour le bien-être et la sécurité de tous les bénéficiaires des soins.

    Le 10 mai 2012, l’association Les Chrysalides, a organisé un défilé de mode avec les patientes de l’Hospitalisation De Jour, au Circus, à Montpellier. Les patientes ont ainsi pu effectuer un travail sur l’estime de soi et ont passé un agréable moment en défilant devant un public venu nombreux pour les soutenir dans leur combat contre la maladie.

    Logo Circus spin lounge

    Le mois de décembre 2012 a vu l’arrivée de la socio-esthéticienne diplômée. Elle dispense des soins de bien-être (modelage mains, pieds, corps entier, visage et cuir chevelu), des conseils (maquillage, correction des rougeurs, boutons… induits par les traitements) et effectue des maquillages qui donnent un effet bonne mine aux patientes.

  8. Les années 2008, 2009 et 2010

    Ont vu la pérennisation des activités de socio‑esthétique et d’arthérapie.

    Anne Queffélec

    Un concert a été organisé au profit de l’association Les Chrysalides, avec la collaboration d’Anne Queffélec, pianiste renommée, afin de subventionner ces prises en charge. Cette manifestation a eu lieu le 13 décembre 2008 à l’Opéra Comédie de Montpellier, salle Molière.

    Des ateliers de maquillage ont vu le jour, toujours en partenariat avec l’école Giorgifont de Montpellier et les laboratoires Avène qui ont généreusement offert les produits pour toute l’activité soins socio‑esthétiques. Ce sont des réunions regroupant autant de patients que de socio‑esthéticiennes, afin d’apporter une attention particulière aux problèmes de chacun, une réponse professionnelle et personnalisée.
    Elles ont lieu dans une salle de réunion, autour d’un goûter, pour plus de convivialité. Ces instants privilégiés permettent de toucher des personnes qui n’ont pas pu ou souhaité bénéficier de ces soins en service.

    Conception et financement du livret d’accueil de l’Hospitalisation De Jour de la clinique Clémentville.

  9. L’année 2007

    A vu la pérennisation des séances de socio‑esthétique à la clinique Clémentville et la mise en place d’une nouvelle activité : des séances d’arthérapie.

  10. L’année 2006

    A vu la mise en place de soins socio‑esthétiques en oncologie et plus particulièrement en Hospitalisation de Jour, à la clinique Clémentville de Montpellier, grâce à un partenariat avec l’école de formation en soins esthétiques Montpelliéraine Giorgifont.
    Les intervenants ont prodigué des soins relaxants aux patients, joignant dans un même temps le traitement de la pathologie et de certains de ses effets délétères, en amenant une notion de plaisir directement sur le lieu de soins.